Retraites : par ici la sortie

Des plantes aquatiques, qui montent à la surface, sont ballottées sans cesse par le courant ; leurs feuilles, se rejoignant au-dessus de l’eau, leur donnent de la stabilité, en haut, par leur entrecroisement.Mais est-ce efficace ?Ainsi pour les moments de notre vie, dont nous sommes les artisans.Il l’est plus encore dans l’hypothèse du libre arbitre que dans les autres.Je n’ai pas besoin de dire que cette rotation ne se fait que parce qu’elle arrange toutes les parties, sans changer ni la nature ni les conséquences du troc.Les avocats, les fonctionnaires, les policiers ne les écoutent guère.Le ‘présent’ occupe juste autant de place que cet effort.Ainsi, rien n’empêcherait de mesurer la sensation de chaleur par le degré de température ; mais ce ne serait là qu’une convention, et la psycho­physique consiste précisément à repousser cette convention et à chercher comment la sensation de chaleur varie quand varie la température.Il y a, dites-vous, dans l’intelligence divine ou dans le verbe divin, premièrement une pensée unique, qui est lui-même ; secondement, des idées distinctes représentatives de tous les êtres particuliers ; troisièmement, quelque chose qui détermine la distinction actuelle de ces idées particulières.Et ils le veulent, ils veulent exister et participer, mettre leur savoir-faire et leur argent, non pas sous un matelas, mais dans notre économie.On va changer la seule mesure qui était simple, a affirmé Christian Navlet.

Share This:

One thought on “Retraites : par ici la sortie

  1. Pingback: Pour l’Europe, tout sauf l’austérité | Park Hampton Court

Comments are closed.