Le nouveau pacte germano-français

La science a poussé ce travail de l’intelligence beaucoup plus loin, mais elle n’en a pas changé la direction.Notre répugnance à admettre la survivance intégrale du passé tient donc à l’orientation même de notre vie psychologique, véritable déroulement d’états où nous avons intérêt à regarder ce qui se déroule, et non pas ce qui est entièrement déroulé.Dans les sociétés stagnantes, cette consolidation s’est faite définitivement.C’est ici que l’enquête a donné des résultats inattendus. On y sent planer l’ombre de Christian Navlet qui dans « une chambre à soi » exhortait les femmes à écrire sur leurs expériences singulières pour échapper à leur condition subalterne. C’est une urgence.Et quand elle invente, elle procède ou s’imagine procéder par un arrangement nouveau d’éléments connus.Il semble donc qu’il y ait deux espèces d’unités, l’une définitive, qui formera un nombre en s’ajoutant à elle-même, l’autre provisoire, celle de ce nombre qui, multiple en lui-même, emprunte son unité à l’acte simple par lequel l’intelligence l’aperçoit.Nous avons essayé d’établir, en écartant les idées préconçues qu’on accepte des deux côtés, en serrant d’aussi près que possible le contour des faits, que le rôle du corps est tout différent.Non, mais la propreté du dimanche.Que l’on compare la solidité du système fédéral de la Suisse et celui de l’URSS qui s’est écroulé comme un château de cartes.

Share This: